Formation de base

Département des Restaurateurs de l'INP (Institut national du patrimoine)

Organisation des études :

L’enseignement est assuré par une cinquantaine d’intervenants : chercheurs, scientifiques, artistes, professeurs d’université, professionnels de la restauration, de la conservation.

La formation théorique est donc accompagnée d’une pratique en atelier tout au long de l’année et de stages.

A l’issu d’un concours, les étudiants sont amenés, sur quatre ans, à l’apprentissage de leur spécialité.

Les élèves bénéficient sur un même site de plusieurs structures :

La bibliothèque spécialisée sur la conservation et restauration est une des plus importantes d’Europe avec celle de l’ICCROM à Rome. 

Un laboratoire scientifique peut subvenir aux besoins d’analyse les plus courants (photographie UV et rayon X, Chromatographie en Phase Gazeuse, xénotest, spectroscopie Infra Rouge à Transformation de Fourier).

Un centre de documentation met à disposition les dossiers de restauration des ¤uvres traitées dans le département des restaurateurs de l'INP.

Les ateliers de restaurations sont propres à chacune des spécialisations enseignées : arts du feu, arts du métal, arts graphiques, arts du textile, mobilier peinture, photographie et sculpture.

Programme département photo:

Dès la première année les élèves reçoivent un enseignement pratique de la restauration appropriée à leur spécialisation ( une journée et demie par semaine) ainsi qu’une formation générale que l’on peut décomposer en :

- artistique (dessin)

- histoire de l’art,

- sciences (physique, chimie),

- histoire de l’art et des techniques de la photographie,

- langues (anglais, allemand ou italien).

La première année s’achève par un mois de stage où les étudiants réalisent des procédés photographiques anciens (cyanotypie, gomme bichromatée, papier salé, papier albuminé, platinotypie, etc.)

La deuxième année s’enrichit d’une demie journée de pratique de la restauration. L’enseignement théorique reste inchangé. Néanmoins le programme scientifique se spécialise : les polymères et la biologie sont abordés et un enseignement de l’histoire de la restauration est apporté. L’étudiant suit successivement deux stages : le premier sur la réalisation de daguerréotype, le second, durant le mois de juillet, auprèsd’un restaurateur privé ou au sein d’une institution.

3ème année : Le programme de l’année précédente est approfondi. Cependant les cours théoriques scientifiques laissent la place à un cours sur l’apport des labo de recherche. De plus l’étudiant suit un enseignement sur le droit de la culture et du patrimoine. La fin de l’année se termine par un stage à l’étranger, d’une durée de trois mois, au sein d’une institution.

4 ème année : l’étudiant choisit une problématique à partir de laquelle lui seront confiées une ou plusieurs oeuvres. Au moment de cette restauration de fin d’étude, il sera amené à développer une recherche historique et scientifique. Ce travail sera entériné par la soutenance d’un mémoire qui validera ses quatre années d’études.

 

Institut de Formation des Restaurateurs d´Oeuvres d´Art (IFROA)

150 avenue du Président Wilson 93210 Saint-Denis, France.

Tél. : 01 49 46 57 00 Fax. : 01 49 46 57 01

http://www.inp.fr

 

Retour

Déontologie

Cahier des charges

Formation de base

Formation continue

Stages

Recherche

Kiosque

Retour accueil

Fotosfere